Passion-Tarot-arcanes-majeurs-maison-Soleil-interpretation

XVIIII-Le Soleil : Interprétation

Tirage approprié

  • Comment construire mon bonheur ?
  • Comment développer le plein potentiel de ma personnalité et faire rayonner ma lumière ?
  • Quelle est ma relation à mon Animus ?

Signification / Interprétation

Le Soleil représente le principe de vie, la puissance de l’énergie vitale, la chaleur, en opposition à la Lune, représentant le principe de mort. Le Soleil et la Lune sont indissociables l’un de l’autre, comme tous les couples de polarités opposées et complémentaires. Ils peuvent également représenter les états après la mort : l’enfer pour la Lune, le paradis pour le Soleil.

Le Soleil symbolise la suprématie de l’esprit sur la matière, le pouvoir actif, lumineux et spirituel, la connaissance intuitive, la Source de toutes les formes de Vie, la représentation de l’or alchimique .
Il est l’image de Dieu et du Soi. Lorsque l’expérience du Soi est atteinte, celui ci est visible partout : c’est l’état d’unité (le « Samadhi »). C’est l’image du Feu libéré de l’Eau de l’inconscient, de l’âme échappée des ténèbres de l’illusion.
Il rappelle les Arcanes IIII, VIII et XVI : il est l’Empereur de tous les Empereurs, l’équité de la Justice, le Dieu de la Maison Dieu.

Après avoir visité les « enfers » symbolisés par les Arcanes XIII, XV (le Diable) et XVI (Maison Dieu), nous pouvons maintenant nous élever pour atteindre le Ciel et la lumière solaire. C’est ce que décrit Dante dans La Divine Comédie.

Dans de nombreuses traditions, le Soleil est la manifestation de la divinité. Les grandes civilisations de l’Antiquité l’ont représenté par des dieux nommés Râ, iris, Hélios, Mithra…. ou encore, dans la mythologie grecque, par Apollon dont la flèche est symbolisée par un rayon de soleil.
Sur le plan énergétique et psychologique, le Soleil est le principe masculin (le Yang), lié au Ciel, tandis que la Lune symbolise le principe féminin (le Yin), lié à la Terre.

Le Soleil c’est aussi le symbole de la figure paternelle.

Cet Arcane symbolise le succès, le bonheur, l’amour, en particulier l’amour du couple amoureux, mais aussi la lumière de la conscience.
Il représente l’accroissement de ce qui est : en positif, mais aussi en négatif dans le sens alors d’un immobilisme.

Car – attention ! – le Soleil peut brûler : dans ce cas précis, il symbolise le pouvoir dominateur et destructeur. Il nous met en garde de ne pas brûler les étapes de notre cheminement intérieur, psychologique et spirituel, symbolisé par l’Arcane VIIII, l’Hermite (qui fait écho à l’Arcane XVIIII, la Lune), mais au contraire, d’accepter que ce cheminement prenne du temps et implique aussi de côtoyer notre Ombre.

En négatif, le Soleil peut symboliser un éblouissement, un aveuglement, et non une prise de conscience.

En positif, l’Arcane du Soleil est le résultat d’une construction extérieure (relation, association…) ou intérieure (l’union intérieure de nos polarités Yin-Yang) représenté par le muret de briques : l’agencement des briques les unes à la suite des autres indique la temporalité et la maturation nécessaire pour que cette association soit féconde, tandis que le fait que le mur soit bas indique qu’il protège mais n’enferme pas.

Le couple – ici représenté par deux petits jumeaux – montre qu’il y a entre eux une union mais pas de fusion, qu’il y a une complicité mais que chacun.e garde son individualité propre. En effet, de légères différences existent entre les deux enfants : l’un d’eux a une queue d’animal (qui rappelle celle des diablotins de l’Arcane XV), l’autre a trois côtes visibles sur son hémithorax gauche. Ces différences montrent la nécessité d’une complémentarité et d’un équilibre pour qu’une relation de couple soit juste.
Cette relation se vit sur différents plans simultanément : le plan matériel, le plan physique et sexuel, le plan psychique, le plan affectif et le plan spirituel/divin.

L’un des enfants désigne la nuque (ou la tête) de son compagnon, symbole de l’esprit ; l’autre indique son plexus solaire ou son coeur, symbole de l’âme : les deux enfants symbolisent ainsi l’esprit (qui est masculin) et l’âme (qui est féminine).

Sur le plan physique, le Soleil évoque le plexus solaire : ce carrefour nerveux centralisateur est le point d’ancrage des énergies inconscientes et le lieu de fixation des angoisses. Détendre le plexus solaire (notamment grâce au Yoga) permet de libérer ces angoisses.

Les deux jumeaux emblématiques du couple (couple fraternel, partenariat professionnel, couple amoureux…) se tiennent debout sur un rocher posé dans le cours d’une rivière : il y a une stabilité et une confiance, au milieu du mouvement incessant de la vie. L’eau désigne aussi bien le monde émotionnel que la fertilité (d’une situation, d’une relation…), car l’eau est le principe de la Vie, au même titre que le Soleil. Ainsi, pour qu’une relation soit belle, elle doit être vivante, stable, ancrée dans la confiance, et fertile : riche de créations et de partages.

Ces deux jumeaux sont en quelque sorte les diablotins de l’Arcane du Diable, nés de nouveau à une forme humaine, régénérée.

Le mur derrière les deux jumeaux nous rappelle que la vie vécue dans la conscience solaire apparaît comme un mur de protection et que le Soleil est le grand protecteur.
Ce mur est une séparation extérieure qui facilite une plus grande ouverture intérieure. Il parle d’union et de construction : il est l’analogie de l’ « oeuvre ».

Pour Marcel Picard, « la noce cosmique est réalisée : le moi s’unit au Soi, le conscient à l’inconscient, l’ombre à la lumière. »

Pour Paul Marteau, le Soleil est « la lumière toujours présente en l’Homme, manifestée dans l’activité du jour, voilée dans les méditations nocturnes, qui lui permet d’élever dans la clarté et dans l’harmonie ses édifices matériels ».


Mots clefs

Archétype masculin, archétype paternel, Yang, nouvelle construction, nouvelle vie, association, passage, conscience, raison, succès, réussite, triomphe, bonheur, union, amour, briller, rayonnement, vitalité, lumière, éclaircissement, gloire, célébrité, clarté de jugement, joie, couple heureux, harmonie, bonne entente, plaisir, construction, union heureuse, mariage fécond, alter ego, âme sœur, entraide, fraternité, dévouement altruiste, amour réciproque, gémellité, aveuglement, éblouissement, se brûler, immobilisme.


Description de la carte

Un grand soleil vu de face brille dans le Ciel, répandant la lumière de ses multiples rayons. En dessous, se trouvent deux enfants, un couple de jumeaux. Derrière eux s’élève un muret de briques. Ils sont debout sur un rocher au milieu d’un cours d’eau.


Ce que me dit Le soleil

« Je suis ta force, je suis ta foi, je suis ta loi. Je suis le Soleil de ta Vie. Tu brilles parce que je brille. Tu vis parce que partout j’insuffle la Vie. Tu rayonnes parce que je rayonne. Je suis la puissance créatrice, je suis la lumière de la conscience, je suis le feu de l’Esprit.
Je suis le Soleil de l’Amour du couple amoureux, uni et heureux.

Si tu te relies à moi, au coeur de toi, tu connaîtras l’amour et le bonheur : l’harmonie universelle est engendrée par l’Amour.

L’Amour et la source de Vie jaillissent de mon Feu. Ma chaleur t’accompagne pour que jamais tu ne souffres du manque ni du froid. Je t’offre protection et liberté, je t’enseigne l’union des principes opposés. Je suis le mouvement dynamique à partir duquel tu peux créer toute ta Vie. Alors, du fond de ton coeur, ton Rêve s’épanouit, magnifique, unique, éblouissant. Jamais tu ne dois m’oublier, jamais : même au plus profond de l’obscurité, même lorsque tu glisses au fond du puits, même lorsque tu traverses la nuit noire de l’âme, jamais tu ne dois me quitter. Je suis toujours là puisque tu vis.
Ta vie est brillance et rayonnement, étincellement de joie et d’amour. Sors de l’ombre, exprime ton exquise et unique beauté !! Réjouis toi et brille de tes mille feux !!
Soleil de ton âme, je suis ton ami, je suis ta flamme. Crois en moi, crois en toi. »


Étymologie du nom et signification

Apparu à la fin du Xe siècle, le mot « soleil » vient du latin « sol, solis ». Il désigne à la fois le soleil et le plein jour, la vie publique et le grand homme.


Symbolique

les jumeaux : Dans la mythologie, les jumeaux sont souvent nés de l’union d’un.e mortel.le et d’un dieu/d’une déesse (comme Castor et Pollux, Romus et Romulus…). Ils représentent des relations d’âme sœur, d’alter ego (dans le couple notamment), mais aussi la fusion des contraires.

le mur : Il indique une construction matérielle, affective, relationnelle ou spirituelle, qui protège mais n’enferme pas. Il marque une séparation extérieure pour faciliter une plus grande ouverture intérieure.

les petites gouttes colorées : Elles sont comme la manne céleste, cette substance que Dieu faisait tomber du Ciel pour nourrir les enfants d’Israël dans le désert : c’est la nourriture spirituelle, l’élixir d’Amour, cadeau de l’Univers pour l’humanité.
Ces gouttes représentent tout ce qui provient du Ciel, pour apporter quelque chose au monde : le divin est présent dans le monde ici bas, il s’agit de s’y connecter. Les gouttes sont au nombre de 13, rappelant l’Arcane XIII et le processus de destruction de l’Ombre, étape nécessaire avant d’accéder à la lumière du Soleil.


Avec l’astrologie

le Soleil : Dans notre thème natal, il représente le principe fondateur de notre personnalité, notre individualité, notre rayonnement, notre force de volonté. Il détermine dans le Zodiaque notre signe solaire.

– le signe du Lion gouverné par le Soleil.

– le signe des Gémeaux.

la maison 7 : le domaine des associations et des partenariats.


En psychologie des profondeurs (C. G. Jung)

Le processus d’individuation nous oblige à regarder notre Ombre, à faire la lumière sur elle, afin de dépasser les obstacles qu’elle suscite et de faire rayonner notre propre Lumière, celle, non pas de notre ego, mais de notre conscience, reliée au Soi, à la Conscience universelle. C’est cette lumière que symbolise l’Arcane du Soleil, qui marque également l’approche de la fin d’une phase de recherche intérieure, dont l’aboutissement sera symbolisé par l’Arcane XXI du Monde.

Le Soleil est le symbole de l’être sur le chemin d’individuation, incarnant la formule existentielle : « Deviens ce que tu es ».


En numérologie

Le degré 9 – qui renvoie à L’Hermite (Arcane VIIII) – indique la notion d’une crise nécessaire (= Hermite) en vue d’une nouvelle construction (= Soleil).

La somme théosophique du nombre 19 est 10 (1 + 0), qui rappelle – comme la Lune – l’Arcane X de la Roue de Fortune et le retour vers l’unité.

16 rayons partent du Soleil : le nombre secret de son rayonnement est donc 7 (1 + 6). En effet, le Soleil est la perfection achevée, la grandeur absolue, la dimension cosmique de toute existence.


En alchimie

L’imbibition, l’imprégnation, l’illumination – les noces alchimiques.


Dans la Kabbale

qof : ק – nuque (la communauté, l’amour de la vie, le redressement de la tête vers les cieux)


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Passion Tarot Retour haut de page