Passion-Tarot-arcanes-majeurs-temperance-interpretation

XIIII-La Temperance : Interprétation

Tirage approprié

  • Qu’est ce que je souhaite équilibrer dans ma vie (préciser le domaine concerné : vie affective – matérielle – professionnelle- relationnelle, spirituelle…) ?

Signification / Interprétation

La Tempérance est un Arcane de changement : elle représente les ajustements constants que l’on doit faire pour maintenir l’équilibre. C’est une carte de protection et de guérison : c’est la circulation des énergies qui nous permet de maintenir l’équilibre des forces vitales. Car la Vie est un mouvement permanent et nous demande sans cesse « un travail d’adaptation », notamment avant une nouvelle activité, « un travail de malaxation pour ajuster à nouveau » et pour ajuster « les énergies matérielles et les énergies spirituelles » (Paul Marteau).
Comme dans le récit des Évangiles, la Tempérance tempère le vin avec l’eau.

La Tempérance nous invite à tempérer, à adoucir, à mettre de l’eau dans notre vin, mais aussi à faire le lien entre des éléments contraires (idées, actions, habitudes, pensées, relations, situations…) et à les harmoniser.

On peut dire que l’ange de Tempérance nous aide à apaiser les excès et à terrasser la flamme des passions sensuelles et de la concupiscence, grâce à la pureté : pureté morale, pureté intérieure.

La Tempérance symbolise l’air, les énergies aériennes, et les signes astrologiques d’Air (Gémeaux – Balance – Verseau).

Toutefois, à trop vouloir éviter le conflit, le risque est de déclencher une vraie guerre : comme l’écrit Pascal dans sa célèbre formule : « L’homme n’est ni ange ni bête, et le malheur veut que qui veut faire l’ange fait la bête ».

L’être humain est dans une position intermédiaire entre le monde animal (la bête) et le monde divin (l’ange). L’ange est un messager entre Dieu et les humains.

Il ne faut tomber dans aucun excès : ni dans l’excès de colère et d’agressivité (« la bête »), ni dans l’excès de soumission et de lâcheté (« l’ange »). En ce sens, tempérer, c’est apprendre à se positionner, à rester soi même tout en respectant l’autre dans sa différence.

La Tempérance est une carte puissante de guérison, de protection et de réconciliation : c’est l’ange gardien qui veille sur notre santé et notre salut, le messager de notre âme versus notre ego-personnalité. Elle nous rappelle que nous sommes habités par un esprit supérieur, notre nature profonde, le Soi. L’ange vient de l’invisible mais descend dans le monde pour veiller sur nous.

Le mouvement cyclique des mains de l’ange de la Tempérance qui font s’écouler entre deux cruches un liquide – eau, nectar, liqueur précieuse entre toutes – évoque le mouvement ondulatoire et la circulation harmonieuse des énergies : c’est ce qu’indique le Taijitu chinois, symbole du Yin et du Yang, les deux polarités énergétiques opposées (principe féminin-réceptif-Anima et principe masculin-actif-Animus).

Voix de la sagesse et de la paix, la Tempérance est notre régulateur intérieur qui nous enseigne à affronter pacifiquement le conflit, l’inquiétude, l’impatience et la colère, afin de nous en détacher. Cela ne veut pas dire se résigner ni reculer lâchement devant l’adversité.

Ces deux polarités opposées et complémentaires sont symbolisées également par les deux couleurs de la robe de tempérance : le côté gauche est rouge, tandis que le côté droit est bleu, rappelant les deux signes astrologiques opposés et complémentaires du Bélier (rouge/Mars) et de la Balance (bleu/Vénus). Ici les opposés s’équilibrent et se confondent.

Ces deux couleurs représentent le combat de l’Eau (Yin) et du Feu (Yang) présent tout au long du chemin des Arcanes du Tarot. On retrouve ce symbole et ce geste d’unification notamment dans l’Arcane XVII de l’Etoile.

Ce fluide symbolise également l’énergie cosmique universelle, la Kundalini : ce courant d’énergie pure est situé au niveau du Hara (= bas ventre, centre d’énergie vitale) de l’ange.

Cet Arcane nous rappelle qu’il est parfois inutile de combattre. Il nous invite plutôt à expérimenter le détachement et le lâcher prise (comme le Pendu) et à garder la foi (comme le Pape).

La femme-ange de Tempérance est un comme un coeur ailé. Elle a un rôle équilibrant très bénéfique. Elle exprime la douceur et la détente. Elle nous rappelle que la Vie est toujours là, même après le passage de la faux d’Arcane XIII.


Mots clefs

Guérison (physique et/ou spirituelle), circulation, mélange des contraires, conciliation, peser le pour et le contre, équilibre dynamique, échanges, harmonisation, réconciliation, bienveillance, pureté, angélisme, modération des passions, mesure, prudence, apaiser les extrêmes, santé, souplesse, adaptation aux circonstances, sociabilité, caractère accommodant, ange gardien, messager de la grâce, rêves prémonitoires, équanimité (humeur égale et paisible), sérénité, adaptation, angélisme, tendance excessive à la modération, humeur changeante, inconstance, passivité, lâcheté, désaccord.


Description de la carte

Une femme avec des cheveux blonds et des ailes d’ange, vêtue d’une longue robe bleu et rouge, tient dans sa main deux cruches : l’une est dirigée vers le haut, l’autre vers le bas. Un fluide circule entre les deux cruches.


Ce que me dit La Temperance

« Je suis ta flamme d’eau, je suis ton aile d’ange, je suis la douceur qui tempère, la brise légère de ton coeur. Je suis le sourire amoureux et le regard désirant de ton âme, je suis le mouvement fluide de l’harmonie. Avec moi, tout circule : l’eau et le feu, la terre et l’air, la matière et l’esprit, le paisible et le lourd.
Je t’inspire et je t’expire. Je te guide vers la guérison de ton corps, de ton coeur et de ton âme.

Je suis le pur et j’affronte l’impur, je suis la beauté et je combats la laideur, je suis la limpidité et je surmonte la noirceur. Où que tu ailles, je suis avec toi, derrière et devant toi, en toi : aucun combat ne me fait peur car je suis l’harmonie au sein du chaos, et la paix au coeur de la guerre.

J’affronte avec douceur la violence des confrontations quand la présomption de ton ego achoppe contre les autres, contre le monde. Je te soutiens quand la simplicité de l’existence se transforme en fracas, quand plus rien en toi et autour de toi ne coule de source. Entre les mains de mon coeur circule et s’épanouit la liqueur de Vie. Avec moi, tu concilies ce qui semble inconciliable.

Je suis le cadeau de ta réconciliation : la pire des guerres, c’est celle que tu mènes contre toi même. Grâce à moi, tu te réconcilies avec toi même, avec le monde, avec la Vie. Je suis l’Amour au fond des larmes et la joie au creux du chagrin. Souviens toi toujours que ton coeur est pur comme l’eau vive. »


Étymologie du nom et signification

Le mot «  tempérance » est apparu en ancien français sous la forme « temprance », du latin « temperancia », signifiant « modération dans les plaisirs des sens ». La tempérance est l’une des quatre vertus cardinales, au même titre que la prudence, la force et la justice. Les vertus cardinales sont apparues dans La République de Platon. D’après Platon, la tempérance contrôle le penchant pour la concupiscence.


Symbolique

les ailes de l’ange : L’aile est le signe de l’intelligence, de la compréhension et de la rapidité de la pensée. Les ailes allègent et affranchissent de la pesanteur.

les vases communicants : L’image d’un vase transvasant une liqueur est une allégorie très usuelle au Moyen Age pour symboliser la vertu de la Tempérance. Elle explique le sens de l’expression « mettre de l’eau dans son vin ». L’origine de cette expression pourrait être le récit évangélique des Noces de Cana : une servante, sur l’ordre du Christ, verse l’eau d’une cruche dans une amphore où elle est changée en vin.

Dans la mythologie grecque, c’est la déesse Hébé (fille de Zeus et d’Héra) qui est représentée versant, à l’aide d’une cruche, un liquide dans une coupe. C’est elle qui servait l’ambroisie aux dieux de l’Olympe. Hébé personnifie également la jeunesse, la vigueur et la vitalité.


Avec l’astrologie

les signes d’Air : Gémeaux  Balance – Verseau

– l’axe Bélier-Balance : l’équilibrage entre les polarités Animus (rouge> Bélier) et Anima (bleu > Balance)

Vénus : harmonie, beauté

Chiron : protection, guérison

le signe de la Vierge : guérison

Neptune : connexion avec l’Absolu symbolisé par l’ange gardien comme messager du Divin.

les signes d’Eau (Cancer – Scorpion – Poissons) : symbolisant les émotions (Cancer) et la connexion à l’invisible (Scorpion et Poissons).

le cycle d’une lunaison : 14 jours.

Animus : Soleil-Mars-Jupiter

Anima : Lune-Vénus

– les 7 ordres angéliques évoquent les 7 planètes traditionnelles.


En psychologie des profondeurs (C. G. Jung)

Le processus d’individuation consiste à unifier de manière équilibrée et complémentaire notre Animus et notre Anima.


En numérologie

On retrouve le nombre 14 dans la religion juive :

  • la fête de la Pâque – la plus grande fête des Hébreux – est le 14ème jour de la première lune de l’année religieuse juive.
  • Ce nombre est associé à la notion de génération : la généalogie de Jésus part de David, fils d’Abraham : il y a d’Abraham à David, 14 générations ; de David à la déportation de Babylone, 14 générations ; de la déportation de Babylone au Christ, 14 générations. 
  • 14 est également la durée d’une lunaison (il y a 2 cycles de lunaison par mois).

Le nombre 14 contient une notion de stabilité et d’ancrage dans la Terre grâce à la présence du chiffre 4.


En alchimie

D’après Marcel Picard, « si Tempérance est placée entre Arcane XIII et le Diable, c’est que l’action de l’ange peut être assimilée à l’opération alchimique de recueil et de transvasement de la matière spiritualisée par l’Oeuvre au noir (Arcane XIII).

Le symbolisme des deux vases souligne la permanence du mouvement de la vie, il montre que le passif et l’actif sont en constante interaction : l’énergie qui unifie ces deux pôles (actif-passif) est extrêmement subtile, seul un ange peut la manipuler, dirait le Tarot.

Le vase que Temmpérance tient dans la main gauche est situé au niveau de la rate : symboliquement la rate est le réceptacle des énergies cosmiques. D’après Annick De Souzenelle (dans son livre Le symbolisme du corps humain), la rate est indissociable du pancréas dont la fonction est essentiellement régulatrice.
La rate et le pancréas, ajoute-t-elle, sont les organes des profondeurs de la Terre dont parle le langage alchimique dans sa célèbre formule : « Visite l’intérieur de la Terre, rectifiant, tu trouveras la pierre de l’origine». (V.I.T.R.I.O.L.) »


Dans la Kabbale

nun : נ – le serpent ou le poisson (la fructification)


Passion Tarot Retour haut de page