Passion-Tarot-arcanes-majeurs-imperatrice-interpretation

III-L’Impératrice : Interprétation

Tirage approprié

  • Quelle est ma façon d’aimer ?
  • Quelle est ma relation à la séduction et à l’amour ?
  • Quelles sont mes valeurs profondes ?
  • Comment me relier à mon principe féminin ?
  • Comment puis je développer ma créativité ? Qu’est ce que je veux créer ? Comment y arriver ?

Signification / Interprétation

L’Impératrice incarne la pulsion et la force de vie dans toute leur exubérante beauté, elle est le symbole de l’éclatement créatif. Elle est le résultat des noces avec l’énergie divine, incarne dans toute la beauté de son féminin le grand mystère de la Vie.

L’Impératrice, c’est à la fois la grâce divine et la rigueur de la conscience.

C’est l’Arcane de l’âme : l’Impératrice est l’âme incarnée dans le corps. En ce sens, elle symbolise aussi bien l’expression charnelle de la sexualité que l’accouchement de l’esprit dans la matière.

Car l’Impératrice produit quelque chose, crée, agit, prend l’initiative. Elle est jeune et belle, comme la Vénus-Aphrodite à laquelle elle est identifiée, la déesse de la beauté et de l’amour.

Pour Marcel Picard, elle  regarde à gauche, vers le passé ou vers l’Empereur – si on accole les deux cartes l’une à l’autre – mais elle agit dans l’instant présent : « Elle est une force établie, incontournable, absolue ». Elle est passive et dépendante, inspire et suggère plus qu’elle n’impose sa volonté, s’identifiant ainsi à la conscience.

Dotée d’une richesse intellectuelle et d’une apparence physique remplie de charme, elle représente la puissance féconde de la matière mise à disposition de l’être humain pour ses créations. Sa pensée est féconde, créatrice. Sa puissance d’action permet de résoudre les problèmes, d’assumer les choix que l’on prend et d’accomplir les projets que l’on veut lancer.

Avec l’Empereur, elle forme le couple impérial du Tarot : elle est la fiancée, il est le fiancé.

Pour Marcel Picard, « le secret des secrets demeure dans leur mariage, scellé par le septième Sceau, ou clavicule de Salomon », symbolisé par l’étoile à 6 branches.

Si l’on additionne leurs deux nombres, on obtient le chiffre 7, correspondant à l’Arcane VII, le Chariot : le couple impérial donne naissance à la Merveille des Merveilles qui est la conscience (= le chiffre 7).

L’Ombre (la Lune-l’Anima- le Mercure) unie à la Lumière (le Soleil-l’Animus-le Soufre) donne naissance à la Vie. L’âme-3 descendant dans la matière-4 engendre la conscience-7. Le triangle uni au carré donne la pyramide apportant l’initiation suprême à celui qui a percé l’énigme du Sphinx.

« Dans le Tarot, l’aventure de la conscience prend sa source dans l’Arcane de l’Impératrice, et trouve son aboutissement à travers le Monde, l’Arcane XXI (21 = 2 + 1 = 3) », écrit Marcel Picard.

Sceau de Salomon ou Septième Sceau
Sceau de Salomon ou Septième Sceau

Mots clefs

Conscience, prise de conscience, âme, grâce divine, fécondité, abondance, productivité, créativité, séduction, charme, sensualité, amour, union, couple sacré, mariage, union des opposés Animus-Anima, élégance, sexualité, beauté, jeunesse, fougue juvénile, adolescence, féminin sacré, incarnation de l’âme, plaisir, talent artistique, confusion, éparpillement, retard dans l’accomplissement d’un événement, frivolité, luxe, vanité, manque de raffinement.


Description de la carte

Une femme jeune, richement vêtue, assise sur un trône et parée des attributs de son mari, l’Empereur.


Ce que me dit L’Impératrice

« Je suis la beauté de l’âme descendue sur Terre pour exprimer l’énergie divine, créer et fructifier. Je suis la beauté mystérieuse de la Vie qui se déploie dans toute sa magnificence et son exubérance joyeuse. Ma jeunesse me donne l’élan de tout faire, de tout exprimer. Je sais ce que je veux et je le crée ! Ma puissance d’action pétille comme un grand feu d’artifice !

Mon âme et mon corps s’unissent pour créer, aimer, vibrer. Mon corps, berceau de jeunesse et de sensualité, invite mon esprit éternel à jouir de la Vie ici bas.

Je suis la divine, je suis la féminine essence aux mille nuances parfumées, à la beauté sans cesse renouvelée. En moi pétillent la fraîcheur et les rires, en moi vibre l’élan créatif que rien n’arrête : je suis le fleuve souple et magique qui ruisselle comme un don généreux infini, je suis la plante ingénue qui sort de terre avec discrétion et assurance pour s’élancer vers la lumière dans son exubérante plénitude, je suis l’oiseau qui construit son nid pour préparer son envol.

Je suis moi magnifiquement. Et si j’aime séduire, c’est que la Vie même me séduit !
J’épouse l’Empereur, mon double incarné dans la matière : ensemble, nous représentons le couple amoureux cosmique, l’union de l’énergie et de la conscience, le mariage heureux de Shakti et de Shiva.

Je suis toujours jeune car je suis sans cesse neuve. Mon âme est éternelle, mon coeur et mon corps ne connaissent pas le Temps : l’Amour vivifie chaque parcelle de mon être et ma sensuelle aspiration à aimer tout ce qui vit nourrit sans cesse mon énergie. »


Étymologie du nom et signification

Apparue dans la langue française en 1482, ce mot vient du latin « Imperatrix » et signifie « épouse d’un empereur », ou encore « souveraine d’un empire ».


Symbolique

la couronne : « Symbole du Soi » selon C.G. Jung, mais aussi de la souveraineté, de l’élévation, de l’action de la pensée spiritualisée, la couronne est le lieu de passage de l’âme (= Sahasrara Chakra, ou chakra coronal, selon la lecture énergétique du Hatha Yoga). La couronne synthétise les opposés et représente la totalité d’une réalisation. Elle unifie et centralise.

la pomme d’Adam : Cette particularité masculine signe l’ambivalence de la nature de l’Impératrice, arcane de l’âme. La pomme d’Adam protège les cordes vocales qui sont, dans le corps humain, le lieu où le son fondamental et unique – OM – crée les mouvements infinis de la Vie. L’analogie entre la gorge et la matrice (ou le vagin) souligne que l’Impératrice crée la forme subtile des énergies invisibles, qu’elle est la génitrice des pensées créatrices.

le sceptre : Symbole royal, il indique la puissance de l’Impératrice sur les plans mentaux et spirituels. On retrouve cet attribut dans l’Arcane de l’Empereur.

le globe surmonté d’une croix : C’est le symbole du Thau,  ou croix de saint Antoine, le signe par excellence. Cette croix, qui prend la forme de la lettre grecque « tau » (= le T grec), ou encore du « Taw » (= dernière lettre de l’alphabet hébreu), fut d’abord un signe des religieux et chevaliers Antonins. Cette lettre est ensuite devenue le symbole franciscain par excellence, car il a la forme d’une croix, celle du Christ.

le bouclier avec l’aigle : L’aigle est le roi des oiseaux, il est identifié au Soleil. C’est le symbole du Grand Esprit dans la culture amérindienne. Il est l’oeil de la conscience.


Avec l’astrologie

Vénus

le signe de la Balance

la maison 3 : communication, relation, transmission, domaine du mental, créativité artistique.


En psychologie des profondeurs (C. G. Jung)

L’Impératrice représente l’âme incarnée dans le corps. C’est le Soi jungien, ou le Soi de la spiritualité hindoue (= Atman), c’est à dire cette partie de notre être profondément reliée à la Source, à l’Absolu, au Divin (= Brâhman).
Nous relier à notre Impératrice intérieure, c’est nous relier à notre âme mais en l’intégrant totalement à notre corps, c’est à dire accepter notre dualité intrinsèque âme-corps.
En réunissant en nous même l’Impératrice et l’Empereur (c’est le « mariage intérieur » dont parlent les traditions spirituelles orientales, hindouisme et bouddhisme notamment), nous atteignons notre équilibre global corps-âme-esprit/conscience.


En numérologie

Le nombre 3 est associé à la puissance de l’énergie divine. C’est le symbole de l’activité divine et de la production dans sa perfection.

C’est le premier nombre impair, masculin.

On le retrouve dans toutes les grandes traditions religieuses :

  • les 3 tribus d’Israël dans l’Ancien Testament, la Trimurti indienne (= Trinité), c’est à dire les 3 aspects de la divinité : Brahma(création) – Vishnou (conservation) – Shiva (destruction),
  • la trinité chrétienne (Dieu le Père – le Fils – le Saint Esprit),
  • les 3 Rois mages dans le Nouveau Testament…

Le 3 indique un grand dynamisme, ce qui circule, tourne et crée du mouvement : il faut un 3e élément pour dépasser la dualité, et c’est cet élément invisible qui crée la régénération.

Géométriquement, il est représenté par la surface ; la forme qui lui correspond est le triangle.


En alchimie

Il y a 3 éléments (ou 3 principes) dans le Grand Oeuvre alchimique :

  • le Soufre (= Soleil- qualités actives-Animus),
  • le Mercure (= Lune-qualités passives-Anima),
  • et le Sel (= axe central).

Le Soufre et le Mercure symbolisent les deux polarités contraires de la matière ; le Sel est le moyen d’union entre le Soufre et le Mercure.
Comme l’écrit Serge Hutin : « Toutes les oppositions s’ordonnent en fonction de l’opposition fondamentale masculin-féminin : le Grand Œuvre, c’est l’union de l’élément mâle, le Soufre, et de l’élément femelle, le Mercure. »

Analogiquement, pour l’être humain, il s’agit de l’union du corps, de l’âme et de l’esprit.

Selon Paracelse, l’homme est triple car « il appartient au monde divin par son âme, au monde visible par son corps, au monde angélique par le fluide vital, l’ « esprit », qui s’interpose entre l’âme et le corps comme une sorte de lien. »

Dans la tradition hermétique du Moyen Age, les quatre éléments sont symbolisés par des triangles :


Dans la Kabbale

gimel : ג – Le chameau (la synthèse de la dualité)


3 réflexions sur “III-L’Impératrice : Interprétation”

  1. Lumineux, merveilleux, et si mystérieux à la fois!… J’ai « tiré » la lame 3, l’Impératrice qui est depuis longtemps ma lame préférée et qui correspond en plus à mon chemin de Vie en numérologie. Magnifique synchronicité! Merci à vous pour la pertinence de vos interprétations, pour l’intelligence de vos descriptions, pour la générosité de votre action de partage et de diffusion. Merci d’être de si beaux messagers du mystère de l’univers et de la Vie! Belle fêtes Pascales à vous deux et encore bravo pour votre initiative! A la grande joie de vous lire et relire, encore et encore! A très bientôt!

    1. Fabienne COSTA

      Merci beaucoup Christine pour votre commentaire qui me touche ! L’Impératrice est une merveilleuse carte (que j’aime beaucoup également 😉) qui va tellement bien avec l’énergie du moment : elle célèbre joyeusement Vénus et la renaissance du printemps dans toute leur beauté ! 🌟

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Passion Tarot Retour haut de page